RECHERCHE  
Portail Région-Brome-Missisquoi.ca  Portail Région BM
Joignez-vous à nous sur Facebook
  Facebook  
Suivez nous sur Twitter  Twitter  
See us on Flickr  Flickr  

 
Pour mon projet de...

 

MATIÈRES RÉSIDUELLES    Matières organiques

Retour à l'accueil des matières organiques <<<

Questions-Réponses ?

Est-ce que tout le monde recevra un bac brun? Et le bac d'ordures? Est-ce que ça va puer? L’arrivée de ce Petit Nouveau dans les foyers peut susciter des questionnements, voir des inquiétudes. Même si plusieurs attendent le Petit Nouveau depuis belle lurette, de nombreux détails demeurent à préciser. Trouvez réponses à vos interrogations dans cette section, afin que l’intégration le plus simplement possible.

Calendrier des collectes?
Les collectes débuteront en septembre 2018. Consultez le calendrier pour connaître les dates de début de collecte.
Qui est propriétaire du bac?
Les municipalités sont propriétaires des bacs bruns. Il s'agit d'une exigence du Ministère pour l'octroi de la subvention à la RIGMRBM.
Que faire en cas de bris de mon bac roulant?
En cas de bris, peu importe la raison ou la pièce en cause, votre municipalité s'occupe de la réparation ou du remplacement de votre bac brun. Simplement les aviser par téléphone ou par courriel en indiquant la nature du bris ou la pièce en cause.
Pourquoi un bac aussi gros? Ou au contraire, puis-je avoir un second bac?
Le bac de 240 litres est le format minimal pour procéder à une collecte mécanique, telle que celle effectuée par l'entrepreneur de votre municipalité (les pinces du camion ne peuvent soulever un bac plus petit). De plus, les bacs de 240 litres sont plus résistants et moins facilement renversés par le vent et les animaux. Le grand volume permettra également de recueillir une partie des résidus de jardin et autres résidus verts. Si, au contraire, vous manquez d’espace dans votre bac brun, contactez votre municipalité afin de voir s'il est possible d'obtenir un second bac.
Je fais déjà du compostage domestique, pourquoi aurais-je besoin d'un bac brun?
Le bac brun est un complément de votre composteur domestique, dans lequel plusieurs matières ne peuvent être mises (viandes, poissons, gras, produits laitiers, etc). Ainsi, pour un ménage faisant du compostage domestique, la pratique démontre qu'environ 2 kg de matières (restes de repas, salades, viande, produits animaliers, etc.) iront tout de même chaque semaine dans le bac brun… soit 100 kg par année, ou l'équivalent d'une tonne pour seulement une dizaine de résidences. De petites quantités hebdomadaires résultent rapidement en un tonnage significatif, lorsque cumulées.
Comment éviter les mouches et les odeurs dans mon bac roulant et dans la cuisine?
Revenez visiter la section Trucs et astuces cet été, pour voir comment, facilement, éviter ces petits désagréments. Le plus important est de sortir son bac à chaque collecte même s'il contient peu de matières, surtout en période estivale.
Que faire une fois le sac de papier distribué est utilisé et existe-t-il d’autres options que ces sacs en papier pour mettre dans le bac et le mini bac de cuisine?
Si vous décidez de continuer d'utiliser le type de sac distribué avec votre bac roulant, ceux-ci seront disponibles à la quincaillerie et de aux supermarchés. Des sacs de papier utilisés pour emballer les denrées à l'épicerie font aussi l'affaire. On peut aussi emballer nos résidus de table dans du papier journal ou des circulaires pour un même résultat sans frais, avec en plus le bonus écologique de faire de la réutilisation! Il est également possible de mettre les matières en vrac dans le bac, mais ce dernier devra dans ce cas être nettoyé plus régulièrement. Fabriquez vos propres pochettes en papier journal en regardant la vidéo pour la technique de pliage. On doit se rappeler que tous les sacs de plastiques, même ceux avec une mention "compostable" sont interdits dans le bac et ne peuvent donc servir à emballer vos matières.
Pourquoi les sacs de plastique ou compostables/biodégradables ne sont-ils pas acceptés dans le bac brun?
La plate-forme de compostage de la RIGMRBM de Cowansville, est un site ouvert qui ne peut accepter les matières emballées dans de tels sacs, question d’odeurs qui ne sont absolument pas les mêmes à l'ouverture des sacs. C'est pour cette raison que le certificat d’autorisation qui leur est octroyé par le ministère de l'environnement (MDDELCC) ne leur permet pas d’accepter de matières en sacs de "plastique".

Point encore plus important, le cycle de dégradation des sacs compostables de types "plastiques" est beaucoup plus long que le cycle de compostage des autres matières ce qui fait en sorte qu’à la fin du cycle de compostage, des lambeaux de sacs dits biodégradables, se retrouvent dans le produit fini ce qui n’est pas souhaitable. Par la suite, il est difficile, par tamisage, de tout enlever. Il en va de même pour la vaisselle compostable en matériel de type "plastique", qui n'est pas non plus acceptée.

Que faire quand je pars en vacances?
«Vous partez en vacances? Pensez à vos matièrs organiques...»… Mettre votre bac brun au chemin la semaine précédant votre départ, puis le nettoyer et le laisser vide jusqu’à votre retour (vous pouvez accumuler vos matières au congélateur ou au réfrigérateur entre la collecte et la date de votre départ, au besoin). En été, des problèmes d’odeurs et de mouches risquent de se développer si le bac est laissé à la chaleur trop longtemps sans être vidé.
Que faire si mon bac à ordures déborde ou sent mauvais?
Le bac d'ordures ne devrait contenir que peu de chose, car le bac brun recevra nos matières organiques (plus de la moitié du contenu de nos ordures), et le bac bleu nos matières recyclables. Pour ce qui est des odeurs, ce sont les matières organiques qui en sont la source dans notre bac d'ordures; ce dernier devrait donc en réalité sentir moins mauvais, voire ne rien sentir du tout, suite à l’avènement du bac brun. Les couches ont également fait l’objet d’inquiétudes; l’expérience démontre cependant qu’il n’y a pas de problème d’odeurs dans les villes ayant fait le virage : une couche sent tout aussi mauvais finalement, pas plus, pas moins.
Que fera-t-on avec les matières collectées?
Les matières collectées seront transportées à la plateforme de compostage de la Régie intermunicipale de gestion des matières résiduelles de Brome-Missisquoi (RIGMRBM) située à Cowansville. Les matières issues du bac brun y seront mélangées avec des résidus de bois et autres résidus verts, puis empilées, à l’extérieur, en andains. Ces andains seront retournés fréquemment, ce qui accélèrera le processus de décomposition et leur permettra d’atteindre une température suffisamment élevée pour détruire graines de mauvaises herbes et pathogènes. Le compost mature sera ensuite tamisé.
Est-ce qu'une partie du compost produit va être redistribuée à la population?
À l'automne 2019, le compost mature sera tamisé et analyser afin de s'assurer de la qualité. Plus de détail sur le lieu et la date de distribution à venir.